Saint-Malo Cité Corsaire

Saint-Malo Cité Corsaire

Saint-Malo Cité corsaire.

Saint-Malo fut la plus grande cité corsaire des 16ème et 17ème siècles. Ses corsaires ont écumé les océans, pillant, dévalisant, rançonnant l’Anglais, l’Espagnol, le Hollandais. Pourtant la ville n’a pas bâti sa fortune sur la course car les butins accumulés étaient en partie encaissés par le Roi de France.

Saint-Malo a bâti sa fortune essentiellement avec la pêche à la morue sur les bancs de Terre-Neuve et surtout du commerce interlope. Les Malouins doublaient le Cap Horn pour fournir, en objets de première nécessité, les colons installés au Pérou. Au 16ème siècle, les Espagnols payaient en or. Les Iles Malouines, près de l’Argentine dans l’Atlantique sud, rappellent par leur nom, ce commerce au long court malouin.

Les armateurs, pièces maîtresses du dispositif de course.

A Saint-Malo Nicolas Magon et Danycan de l’Epine devinrent si riches qu’ils renflouèrent, sur reqête pressante des banquiers du roi, une grosse partie des caisses du royaume.

Les corsaires et armateurs firent construire les plus grands hôtels particuliers intra-muros et les plus grandes malouinières dans le pays de Saint-Malo.

Ajouter à mes favoris
Mes favoris
Photos
Catégories : Lieux d'intérêt Saint-Malo.
Découvrir Saint-Malo

Photos de Saint-Malo Cité Corsaire

Images soumises au droit d'auteur. Reproduction interdite.

Laisser un commentaire